Valorisation et traitement

Collecter, trier et valoriser les biodéchets

SUEZ assure pour les collectivités, les entreprises et les industriels des opérations de collecte, de tri ou de valorisation :

  • collectes spécifiques des biodéchets qui peuvent être valorisés par le retour au sol.
  • traitement mécano-biologique pour séparer les emballages de la matière valorisable pour les déchets ménagers non triés à la source
  • bio-déconditionnement de produits alimentaires non consommables
  • transformation sur des sites spécialisés des biodéchets en compost, puis commercialisation
  • valorisation en énergie

 

Valoriser les matériaux

Le groupe a développé des savoir-faire dans la transformation des déchets papier, plastique, métaux, bois ainsi que des déchets dangereux et produits complexes :

  • Valorisation des déchets en matières premières secondaires entrant dans la fabrication de nouveaux produits (bouteilles et sacs plastiques, cartons pour les papeteries, préparation des métaux, granulats à base de caoutchouc..)
  • Traitement et valorisation des produits dangereux (extraction de produits valorisables, combustibles souillés et UEVH, emballages souillés, production de combustibles CCS/CLS…)
  • Valorisation des terres polluées issues de chantiers de construction ou de sites industriels qui sont prétraitées sur site (criblage, tri, concassage, déshydratation dans le cas des sédiments).

 

Valoriser les déchets en énergie

Le groupe réalise des installations de valorisation énergétiques qui produisent de l’électricité, de la chaleur ou de la vapeur qui peuvent être utilisées pour alimenter les réseaux de chauffage urbain ou être réintroduit directement dans les procédés industriels. Transformer les déchets en combustibles peut s’effectuer suivant différents procédés :

  • L’incinération de déchets non dangereux produit de l’électricité et/ou de chaleur, celle des déchets dangereux, réalisée dans des fours fournit de l’énergie sous la forme de vapeur aux industriels.
  • La co-incinération où les déchets dangereux sont traités pour obtenir des combustibles de substitution, liquides ou solides (CLS et CSS), à haut pouvoir calorifique.
  • La méthanisation où le biogaz issu de la fermentation organique des déchets est récupéré pour alimenter des moteurs ou des turbines qui produisent de l’énergie.

 

Stabiliser et stocker les déchets non valorisables

Le groupe assure la réalisation et l’exploitation d’installations de stockage des déchets non dangereux et dangereux.

Les déchets non dangereux sont confinés dans des espaces spécialement aménagés –les alvéoles- à partir desquels ils seront collectés puis traités (les lixiviats, par exemple, sont envoyés en station d’épuration)

Les déchets dangereux, quant à eux sont stabilisés par un procédé industriel de traitement qui, entre autre, neutralise les polluants, avant d’être stockés dans des alvéoles des sites.