Traitement et réutilisation des eaux usées

Une fois acheminées vers une station d’épuration, les eaux usées peuvent être ensuite rejetées dans le milieu naturel ou mises à disposition en vue de leur réutilisation pour l’arrosage, l’irrigation ou les procédés industriels.

épurer les eaux usées pour réduire l’impact des villes sur l’environnement

Disposer de stations d’épuration capables de rejeter dans le milieu naturel une eau dépolluée est une priorité. SUEZ propose une offre globale et complète, allant des études techniques à la réalisation de travaux de réhabilitation d’usines, en passant par la construction de nouveaux ouvrages de traitement des eaux usées. 

 

Donner une seconde vie aux eaux usées

L’eau est une ressource réutilisable que ce soit pour des usages agricoles (irrigation), ou industriels et urbains (alimentation de fontaines, nettoyage des rues…). Le recyclage des eaux usées évite les rejets polluants notamment avec l’utilisation de techniques innovantes comme les ultraviolets, l’osmose inverse ou la filtration membranaire.

 

RÉDUIRE LE VOLUME DES BOUES ET LES VALORISER

Produits ultimes du traitement des eaux usées, les boues constituent un enjeu économique et environnemental majeur. SUEZ propose ainsi à ses clients une large gamme de procédés allant de la digestion à l’incinération, l’épaississement, la déshydratation, le compostage ou le séchage. L’objectif est de réduire le volume des boues produites, mais également de pouvoir les réutiliser à des fins agricoles ou valoriser leur potentiel énergétique sous forme de biogaz.

 

TRANSFORMER LES BOUES SÉCHÉES EN ÉNERGIE

Les boues d’épuration, une fois séchées, peuvent également être valorisées en énergie. En produisant du biogaz, elles constituent un combustible alternatif aux carburants d’origine fossile (pétrole, gaz, charbon) et leur pouvoir calorifique est comparable à celui du bois.

Parmi les solutions que le groupe propose, le procédé de gazéification pyrolyse permet l’utilisation de la chaleur fournie par les gaz et les fumées issus des boues. L’usine du SIAAP Seine amont à Valenton (France), dotée d’une capacité de traitement de 4,6 t/h de boues séchées, utilise ce procédé innovant qui permet de récupérer 60 GWh/an d’énergie thermique. La production d’énergie renouvelable est possible avec la méthanisation des boues comme sur la station d’épuration de Grande Synthe, à Dunkerque.

 

éLIMINER LES BOUES D’ÉPURATION DE FAÇON SÉCURISÉE

Le groupe propose des solutions innovantes et économiques pour éliminer les boues produites par le traitement des eaux usées, grâce à des traitements thermiques.

C’est le cas sur le site de l’usine de traitement des eaux usées de Gdansk en Pologne, où la combinaison d’un four d’incinération et d’un préséchage permet de réduire efficacement la consommation de combustible. L’énergie des fumées récupérée dans un échangeur de chaleur est utilisée pour préchauffer les boues. Ce couplage préséchage et récupération de chaleur sur les fumées permet une réduction significative des rejets en CO2. Depuis son installation, le procédé a permis une économie d’un million d’euros annuels et a contribué également à la réduction de 6 800 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre (équivalent CO2).