Limiter l'impact des activités du Groupe

SUEZ s’attache à accroître, dans les gisements de déchets gérés par le Groupe, la proportion de ceux qui sont réutilisés, recyclés ou valorisés. Le Groupe entend également maintenir son avance dans les métiers de l’Eau. Ces efforts menés au quotidien tendent à limiter l’impact des activités du Groupe.

Face à cet enjeu, les efforts de Recherche, de Développement et d’Innovation de SUEZ portent aussi bien sur le recyclage de matières complexes dans les métiers des déchets que la réutilisation des eaux usées, l’optimisation des réseaux d’eau ou encore le dessalement d’eau de mer.

 

… s’Associer aux acteUrs industriels

Pour atteindre des objectifs ambitieux de valorisation des déchets complexes, SUEZ, à travers ses Business Units, associe ses expertises à celles, complémentaires, d’autres acteurs industriels (Renault, Airbus, Nexans, etc). Pour ce faire, une étroite coordination en amont avec les fabricants est essentielle. SUEZ développe ainsi, en partenariat avec ses clients industriels des méthodes de déconstruction de gros équipements tels que les avions ou les automobiles. Ces méthodes permettent de privilégier la réutilisation des pièces et le recyclage des matériaux (métaux et fibre de carbone, par exemple) afin d’en améliorer le potentiel « circulaire ». Depuis 2012, le Groupe renforce son implication dans la R&D sur les technologies industrielles.

 

Dans les métiers des Déchets, SUEZ a lancé d’importants programmes innovants pour améliorer le traitement des déchets solides à travers la valorisation matière (recyclage des plastiques, des caoutchoucs et des métaux) et la valorisation organique (compost). Ces programmes innovants permettent aujourd’hui à SUEZ d’être un acteur de référence dans ces deux domaines.

Autre contribution à l’économie circulaire, en juin 2014, SUEZ a inauguré à Anvers (Belgique), l’usine « High 5 », un concentré de technologie de pointe en matière de tri optique pour le recyclage du verre. Cette installation est le fruit d’une collaboration entre SUEZ Recyclage et valorisation et Sibelco, leader mondial dans la fourniture de minéraux à l’industrie verrière.

Dans les métiers de l’Eau , Traitement de l’eau renforce son leadership dans le domaine du dessalement, grâce à la technique dite de l’osmose inverse. Cette technique a permis une avancée majeure dans le traitement de l’eau et continue constamment d’évoluer. Des recherches explorant de nouvelles technologies de dessalement sont actuellement menées et doivent permettre d’aller encore plus loin dans les économies d’énergie. SUEZ, à travers sa Business Units Degrémont, est présent sur les plus gros marchés du dessalement. L’usine de Perth, et plus récemment celle de Melbourne , soulignent l’implication du Groupe dans la mise en place de solutions adaptées aux exigences liées au changement climatique.

Dans le domaine de la désinfection des eaux par les rayons ultraviolets (UV) en complément de l’ozonation, la gamme de produits développée par Degrémont Technologies a été élargie, afin de pouvoir répondre aux besoins de débits plus élevés. Cette gamme de produits commercialisée en direct ou intégrée dans les offres clé en mains proposées par Degrémont, se décline sur les eaux potables et les eaux résiduaires urbaines ou industrielles. Le développement de techniques d’oxydation pour traiter les micropolluants résiduels des eaux résiduaires est aussi à l’étude.