Priorité n°3 - Engagement n°12


FAVORISER
L’ACCES AUX
SERVICES ESSENTIELS
DE L’EAU ET DE
L’ASSAINISSEMENT

 

Enjeux

Le respect des Droits de l’homme est une priorité pour SUEZ ENVIRONNEMENT, avec en particulier la mise en œuvre du Droit à l’eau et à l’assainissement.

Le Groupe s’est exprimé a de nombreuses reprises en faveur de la résolution 64/292 sur le “Droit fondamental à l’eau et à l’assainissement” adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en juillet 2010. Dans le cadre de ses missions de service public, le Groupe accompagne les collectivités locales et les autorités nationales dans les pays du Sud comme dans ceux du Nord pour mettre en œuvre ces droits de manière opérationnelle. Cela concerne aussi bien les problématiques d’accès aux services pour les populations non raccordées que le maintien de ces services pour les ménages précaires déjà raccordés aux services publics.

Performance

SUEZ ENVIRONNEMENT contribue aux Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Depuis 1990, la présence de SUEZ ENVIRONNEMENT dans les pays émergents et en développement a donné des résultats probants : 12,8 millions de personnes ont été raccordées au service d’eau potable,dont 10 millions par des connexions domestiques ; et 6,6 millions de personnes au service d’assainissement.

Le programme Eau pour Tous, créé en 1999, aide les entreprises de SUEZ ENVIRONNEMENT, dans le cadre de leurs contrats, à développer des solutions pérennes d’accès aux services publics pour les populations défavorisées ou vivant dans les quartiers informels et non desservis. Ces solutions sont adaptées au contexte local et construites avec les parties prenantes.

Depuis quelques années, ce programme n’est plus uniquement centré sur les pays du Sud mais intègre désormais le partage de savoir-faire avec les collaborateurs du Groupe dans les pays du Nord, pour les guider dans le développement de politiques sociales de l’eau. À ce titre, on peut citer l’initiative “Eau équitable” de Lyonnaise des Eaux, lancée notamment en collaboration avec l’Action Tank “Entreprise et pauvreté”, proposant une gamme de solutions préventives et curatives aux collectivités locales pour lutter contre la “précarité hydrique” en France. Le savoir-faire “Services pour Tous”, sera intégré dans la prochaine version de la méthodologie “WIKTI”, qui permet de mesurer et de faire évoluer la maturité des métiers de l’eau et de l’assainissement. Il est en cours de développement et de test sur plusieurs sites, et sera pleinement opérationnel en 2014.

Par ailleurs, le Fonds SUEZ ENVIRONNEMENT Initiatives a consacré en 2013 4 millions d’euros à des actions favorisant l’accès aux services essentiels dans les pays en développement et l’insertion sociale en France. Il a notamment soutenu 20 projets en faveur de l’accès à l’eau et l’assainissement dans 14 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

Balises GRI
DMA SO — SO1
Objectifs 2016
Objectif quantitatif
Consacrer au moins 4 millions d’euros par an, via le FONDS SUEZ ENVIRONNEMENT INITIATIVES, à des actions favorisant l’accès aux services essentiels dans les pays en développement et à l’insertion sociale en France.
Objectifs de progrès
Compléter le dispositif de reporting de Développement durable par des indicateurs permettant de suivre la contribution du Groupe aux Objectifs du Millénaire pour le Développement et à la mise en œuvre des droits essentiels à l’eau et à l’assainissement (nombre de personnes connectées aux services et paramètres caractérisant ce droit).

Bonnes pratiques

Lyonnaise des Eaux (France)
La tarification sociale

Lyonnaise des Eaux déploie des solutions concrètes pour que l’eau soit accessible à tous. Des tarifications innovantes, comme la tarification progressive et sociale, contrbuent à concilier les impératifs d’accès de tous à l’eau et de protection de la ressource. Ainsi, à Orléans, trois niveaux de prix ont été mis en place en 2013 : un prix réduit pour les 40 premiers m3 “vitaux”de l’année, plus élevé pour les 41 à 120 m3 suivants, et encore plus élevé au-delà. En outre, Lyonnaise des Eaux et la municipalité ont prévu une enveloppe de “Chèques Eau” pour aider les usagers en difficulté à faire face aux impayés.

Agbar (Espagne)
Adapter le service aux clients en situation de précarité

Aguas Andinas (Chili), filiale d’Agbar, dessert environ 6 millions d’habitants dans l’agglomération de Santiago. Le programme “Aguas Andinas en mi barrio” propose des solutions aux clients endettés, dont un tiers appartient à une catégorie socio-économique précaire. Les solutions sont adaptées aux problématiques de chaque quartier et incluent des diagnostics, réparations des installations sanitaires du client, animation d’ateliers de plomberie, conditions de paiement particulières, aide à la constitution de dossiers de demandes de subventions, etc. Le programme est planifié en concertation avec les représentants des assemblées d’habitants.

Groupe
Le Fonds SUEZ ENVIRONNEMENT Initiatives organise le transfert de savoir-faire auprès des associations

Le Fonds SUEZ ENVIRONNEMENT Initiatives privilégie la coconstruction avec ses partenaires dans les domaines de l’accès à l’eau, à l’assainissement et à la gestion des déchets dans les pays en voie de développement ; ainsi que l’insertion par l’emploi en France.

Des objectifs ambitieux mais surtout exigeants au regard de la gravité des enjeux et de l’urgence des problèmes. C’est pourquoi, le Fonds SUEZ ENVIRONNEMENT Initiatives met un accent particulier sur le transfert de savoir-faire, œuvrant ainsi pour l’autonomie de l’ensemble des parties prenantes concernées.

Ainsi, chaque projet bénéficie du regard croisé des évaluateurs et du support d’un référent : ils s’inscrivent tous ainsi dans une démarche de renforcement de la pérennité des résultats.

Le Fonds fait appel de plus en plus souvent à l’expertise des bénévoles d’Aquassistance pour valider et/ou venir renforcer certains des projets qui lui sont soumis. Concrètement, ces bénévoles effectuent des missions sur le terrain pour poser des diagnostics, renforcer un business plan ou participer, avec les équipes locales, au lancement d’un projet. C’est notamment le cas avec l’association EAU VIVE au Sénégal, pour laquelle Aquassistance apporte l’expertise de collaborateurs de SITA pour mettre en place un système de collecte et de traitement des déchets d’une ville de 25 000 habitants.




Balises GRI
DMA SO — SO1