Priorité n°2 - Engagement n°8


NOUS MOBILISER
TOUS POUR
ASSURER LA SECURITE
AU TRAVAIL

 

Enjeux

La prévention des risques professionnels fait partie intégrante de la responsabilité sociale et sociétale de l’entreprise sur un plan à la fois humain, social, économique et juridique.

Dans la plupart des grands groupes industriels, les accidents avec arrêt diminuent, mais les accidents graves et mortels ne baissent pas dans les mêmes proportions. Réduire la survenue de tels accidents chez ses employés, intérimaires et sous-traitants est l’axe prioritaire sur lequel SUEZ ENVIRONNEMENT s’est mobilisé en 2013. L’implication de l’ensemble des collaborateurs doit être entretenue en continu, car les résultats en matière de sécurité demeurent fragiles. La sensibilisation des collaborateurs, le développement d’actions ciblées sur les risques majeurs, l’intégration des résultats qualitatifs et quantitatifs de la prévention des risques au travail dans l’appréciation de la performance des managers sont les ingrédients majeurs d’une telle implication

Performance

Les conditions d’exercice des métiers de l’Eau et de la Propreté sont très différentes en termes d’exposition aux risques, ce qui induit des résultats contrastés, mesurés au travers des taux de fréquence.

Agbar a confirmé en 2013 les progrès importants engagés en 2012, faisant diminuer de plus de 50 % son taux de fréquence des accidents entre 2011 et 2013. Le taux de fréquence moyen des accidents dans l’activité Eau a cependant légèrement augmenté compte tenu de l’intégration de cette même filiale dans les résultats du Groupe à mi-année. Le taux de fréquence d’AGBAR, malgré de notables progrès, reste en effet plus élevé que celui de la moyenne de nos activités dans l’eau.

Dans l’activité Propreté, le taux de fréquence des accidents diminue de façon homogène dans la plupart des filiales concernées. Enfin, le taux de gravité à l’échelle du Groupe a chuté de 0,6 en 2012 à 0,54 en 2013, grâce aux bonnes performances réalisées dans l’activité Déchets, ce qui a permis d’atteindre dès 2013 l’objectif de baisse de 10 % contenu dans la feuille de route développement durable du Groupe

SUEZ ENVIRONNEMENT a lancé au deuxième semestre 2013 une action forte autour de 10 “Règles qui sauvent la vie”. Elaborées après une analyse des accidents mortels survenus ces dix dernières années, et portées par la Direction Générale du Groupe, ces règles sont accompagnées d’un dispositif d’engagement des équipes basé sur :

  • des réunions dans le but d’identifier les risques justifiant l’application de chaque règle et de transposer dans les différentes activités les modes opératoires appropriés. A partir de situations réelles de travail les salariés s’engagent personnellement et collectivement sur quelques actions qui permettront le respect de la règle,
  • des outils : une vidéo, un support d’animation de réunion d’engagement, un guide d’animation et une affiche pour concrétiser l’engagement,
  • des visites de terrain des managers de tous niveaux pour encourager le respect des règles.

Pour aller plus loin en 2014, le Groupe se fixe comme objectif de travailler avec ses principaux sous-traitants afin d’associer leurs équipes au déploiement de ces 10 “Règles qui sauvent la vie”.

(1) – Nombre d’accidents du travail avec arrêt x 1 000 000/nombre d’heures travaillées.
(2) – Nombre de journées indemnisées x 1 000/nombre d’heures travaillées
Balises GRI
DMA LA — LA7 — LA8
Objectifs 2016
Objectifs de quantitatif
Ramener le taux de fréquence des accidents du travail dans l’activité Eau à 5 en 2016, et à 15 dans l’activité Déchets ; localement, atteindre les meilleurs résultats de nos secteurs d’activité.

Réduire d’au moins 10 % le taux de gravité des accidents du travail.
Objectifs de progrès
Renforcer et systématiser les visites de sécurité sur le terrain impliquant les membres des instances de direction des filiales.

Renforcer la prise en compte dans le reporting des accidents concernant les personnels intérimaires.

Améliorer en permanence la qualité de vie au travail.

Réduire le taux d’absentéisme.



Indicateurs
Taux de fréquence(1)
Activité Eau
Taux de fréquence(1)
Activité Déchets
Taux de gravité(2)
Activité Eau et Déchets

Bonnes pratiques

Agbar (Espagne)
Créer une culture commune de la sécurité

En 2012, la filiale espagnole du Groupe a lancé son “Smart Protection Project”. Ce projet est destiné à créer une culture commune de la sécurité afin de réduire les taux d’accident du travail. L’amélioration des performances en termes de Sécurité et Santé au travail a été menée par l’activation de trois leviers :

  • la gestion opérationnelle du système de prévention, avec des améliorations techniques et organisationnelles ;
  • l’amélioration des infrastructures permettant le partage et la diffusion de l’information ;
  • le changement des mentalités et des comportements par le biais de la formation, l’implication des managers et la communication.

Bilan : entre 2012 et fin 2013, le taux de fréquence des accidents a diminué d’un peu plus de 50%.

SITA Waste Services (Hong-Kong)
L’appropriation des règles de sécurité par les salariés

L’appropriation des règles de sécurité par les collaborateurs est un élément clef du succès des politiques de sécurité ; aussi la filiale Hongkongaise du Groupe a-t-elle décidé en 2013 d’organiser un concours de slogans sur ce thème. Les messages gagnants ont été imprimés sur des bannières et exposés dans tous les sites afin de familiariser le personnel avec les exigences en matière de sécurité. Une affiche spécifique sur les Dix règles qui sauvent la vie a également été réalisée afin de sensibiliser les employés, les co-contractants, les travailleurs temporaires et les visiteurs.




Balises GRI
LA7 — LA8